Nous proposons plusieurs type d’ateliers:

  • Ateliers « Fabers et Mazlish »:

Les ateliers Faber et Mazlish ne sont pas une mode, cela fait maintenant plusieurs générations que l’on se transmet ces « méthodes » pour mieux communiquer à la maison outre Atlantique.

C’est une base solide pour bien démarrer une réflexion sur la communication non violente et la parentalité positive sous toutes ses formes. C’est une porte d’entrée efficace et accessible pour tous.

Adele Faber et Elaine Mazlish ont suivi un programme pendant 10 ans proposé par le psychologue américain Haim Ginott (1922-1973) qui avait lui même été l’élève de Carl Rogers.

C’était dans à la fin des années 60. Leur premier livre Liberated parents, liberated children a été écrit en 1974 …

  • « Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent »

Cet atelier vise à améliorer la communication entre les parents et leurs enfants. Dans une série de sept rencontres hebdomadaires, le programme fournit des habiletés de base que pourront ensuite appliquer les parents ou toute personne qui travaille avec des enfants.
Parler pour que les enfants écoutent

1ère rencontre : « aider les enfants aux prises avec des sentiments pénibles » :
Comment aider les enfants quand se présentent des situations où ils vivent des frustrations, de
la peine ou une détresse intense ? Comment reconnaître nos propres erreurs et les remplacer
par des habiletés qui permettent à l’enfant de s’ouvrir et de parler dans ces moments
difficiles ?

2ème rencontre : « susciter la coopération »:
C’est souvent frustrant pour les parents de tenter sans succès de faire participer les enfants

dans les tâches ou les activités quotidiennes ! Comment détecter nos erreurs et les remplacer
par des habiletés qui encouragent les enfants à coopérer quand on leur demande de faire
quelque chose ?

3ème rencontre : « Remplacer la punition » :
Habiletés plus avancées en vue d’obtenir la coopération des enfants. La plupart des parents se
rendent bien compte que l’obéissance obtenue à force de punition n’est pas efficace ; souvent,

4ème rencontre : « Encourager l’autonomie » : Sans le savoir, ou sans le vouloir, nous posons quotidiennement des gestes qui empêchent nos enfants de devenir de plus en plus autonomes. Comment pouvons-nous les aider à développer leur potentiel tout en favorisant leur autonomie ?

5ème rencontre : « Compliments et estime de soi » : Il existe un lien étroit entre les compliments que nous donnons à nos enfants et le développement de leur estime de soi. Comment complimenter de façon à aider l’enfant à se sentir de plus en plus compétent, sûr de lui-même ?

6ème rencontre : « Aider les enfants à cesser de jouer des rôles » : L’enfant qui est constamment têtu, mauvais perdant, paresseux, peut en arriver à se percevoir autrement si on l’aide à changer cette image qu’il s’est faite de lui-même. Comment l’aider à changer ces comportements qui entraînent toutes sortes de difficultés, non seulement pour lui-même, mais aussi pour les personnes de son entourage ?

7ème rencontre : « Révision finale » : Retour sur les habiletés apprises dans les rencontres précédentes. Echanges, discussion et partage de stratégies pour mettre en pratique et éviter d’oublier ce que nous avons appris dans les rencontres.

Tarif:  100€ par participant (180€ pour les couples) plus 12€ pour le cahier de travail.

  • « Frères et sœur sans jalousies ni rivalités ».

Comment faire face aux conflits entre enfants ? Qu’ils soient frères et sœurs ou pas, les enfants éprouvent parfois des difficultés à s’entendre entre eux. Il leur arrive même de faire face à des conflits assez sérieux.

Des outils pour nous aider à trouver notre juste place au sein des conflits entre nos enfants. Comment les soutenir. Intervenir ou ne pas intervenir. Cultiver notre confiance en eux, et leur donner des outils pour qu’ils puissent gérer au mieux leur propre conflits. Apaiser les relations entre frère et sœur.

Les thèmes des rencontres :picto.qc.ca

  • Aider les enfants à exprimer leurs sentiments les uns à l’égard des autres, sans blesser.
  • Accompagner les enfants de façon distincte en restant juste.
  •  Aider les enfants à devenir eux mêmes, cesser de jouer des rôles comme la victime ou le bourreau, s’affirmer et refuser le harcèlement.
  • Gérer les disputes entre enfants.
  • Résoudre ses conflits de façon pacifique.

Cultiver un climat de coopération plutôt que de compétition.

Cet atelier présente, des attitudes, des comportements efficaces pour atténuer la rivalité qui opposent souvent les enfants, pour en finir avec les disputes, les chamailleries, les moqueries qui pèsent lourdement sur la vie familiale. Ouvert aux parents, grands-parents, professionnels de l’enfance …

Tarif:  100€ par participant (180€ pour les couples) plus 12€ pour le cahier de travail.

 

Modalités d’organisation des ateliers

groupe-de-parole-empathie8 à 12 personnes se réunissent de façon hebdomadaire pendant 2h30 ou pendant 3 demi-journées et apprennent de façon simple et ludique comment mettre en place cette nouvelle approche. Animé habituellement séparément, sept rencontres pour l’atelier « Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent » et six pour « Jalousies et rivalités entre enfants », ces programmes visent à améliorer les techniques de communication adulte-enfant ; ils s’adressent à tout adulte qui vit ou travaille avec des enfants (parents, personnels de garderie, enseignants, autres intervenants).

Certaines dates sont fixées et visibles dans l’agenda. S’il n’y a pas de date pour l’atelier que vous souhaitez, inscrivez-vous et dès qu’il y a un nombre de personnes suffisants, je propose des dates.

Vous pouvez également réunir 8 à 12 personnes autour de vous (écoles, crèches, associations de parents d’élèves, associations) et je peux me déplacer pour animer un atelier chez vous ou dans une salle. Je peux également animer une conférence de présentation des ateliers afin de faire connaître au groupe les méthodes d’éducation non violente.

N’hésitez pas à me contacter pour de plus amples renseignements.

18423146_10154803356663742_82215319020592429_o

Animatrice Fany

 

  • « Cultiver notre bonheur et le lien avec nos enfants au quotidien.

Pour une relation plus profonde et plus joyeuse avec nous même et nos enfant. L’atelier sera guidé par la bienveillance éducative et la psychologie positive.  Dans ces deux jours vous trouverez des outils pour cultiver le bonheur au quotidien, nourrir votre confiance en vous en vos enfants, et pour entretenir un lien de qualité avec vos enfants. 

Formation sur deux journées complètes

L’empathie: Vivre une empathie profonde avec ses enfants.
  • Comment ressentir les émotions de nos enfants.
  • Trouver les solutions qui correspondent au besoins de chacun.
  •  La Gratitude: Source de Bonheur.
  • Exprimer sa gratitude à nos enfants.P1030675
 
L’autonomie: Activateur de confiance en soi.
  • Le lâcher prise.
  • Cultiver la bienveillance envers soi même : l’auto-empathie.
  • Se faire confiance à soi, aux autres
 
Vers une éducation positive.
  • Le langage descriptif, sans jugement.
  • Choisir ses lunettes: Quel regard choisissons nous de poser sur les actions, réactions, émotions, de nos enfants.
Le jeu.
  • Gérer le stresse grâce au jeu.
  • Le jeu pour se connecter à l’autre.
  • Nourrir le lien sociale.
18423146_10154803356663742_82215319020592429_o

Animatrice Fany

  • « L’harmonie familiale, un jardin à cultiver » :

s_dsc08668La communication bienveillante à la lumière de la CNV en famille, des découvertes en neurosciences, de la psychologie positive …

  • Pratiquer l’écoute émotionnelle et l’empathie.
  • Exprimer ses émotions et ses besoins de parents
  • Développer l’autonomie, le sens des responsabilités, la confiance et l’estime de soi de chacun des membres de la famille
  • Régler les conflits en famille de façon non violente
  • Comprendre les disputes entre frères et sœurs
  • Vivre le bonheur en famille

Les objectifs de la formation :

Cette formation s’adresse à toute personne désireuse de faire entrer et d’ancrer la communication bienveillante dans sa famille : communication non violente entre adulte et enfant, entre enfants et entre adultes, gestion des conflits. Ouvert à tous.

Méthodes et moyens pédagogiques :

Bases de la CNV, Neurosciences, intelligence émotionnelle, psychologie positive. Jeux de rôles, mises en situation, vidéo, échanges à partir de situations vécues.

 

Maryline Abéguilé

Formatrice Maryline

 

5 ateliers de 2H-2H30 chaque jour pendant 1 semaine
Une soirée débat ou vidéo sur l’éducation bienveillante
Une veillée jeux coopératifs

Nombre de place maximum limités à 14 adultes.

  • Formation Pédagogies Alternatives

« Accompagner avec bienveillance enfants et adolescents dans les apprentissages : panorama des pédagogies alternatives, les découvertes en neurosciences, les cartes mentales, le climat relationnel, la coopération »

Formation pour enseignants, professionnels de l’éducation et parents intéressés par la pédagogie et les questions d’apprendre à apprendre …

Au programme :

1er jour :

  • Connaître le fonctionnement d’un cerveau qui apprend
  • Les découvertes en neurosciences : lecture, mathématiques, attention …
  • La théorie des intelligences multiples de Gardner
  • L’apport des neurosciences et la construction du cerveau cognitif et affectif
  • Les cartes mentales et heuristiques comme outils d’acquisition ou d’organisation

2ème jour : apprendre_air_libre

  • La posture d’accompagnant de l’enfant apprenant
  • L’empathie, l’écoute émotionnelle, les blocages éventuels
  • La pédagogie coopérative
  • Les mécanismes de la motivation
  • La confiance en soi
  • Apprendre à apprendre

3ème jour : 

  • Montessori, Freinet, Oury, Steiner …
  • La pédagogie coopérative : apprendre à coopérer, coopérer pour apprendre
  • La personnalisation des apprentissages
  • Expérimentations et élaboration de projets en coopération.
  • Mise en projet de coopération et de co-construction de projets individuels ou collectifs

190€ les 3 jours de formation( 18H30 de formation au total) . Dossier d’inscription sur demande.

Liste d’hébergements sur demande. Repas du midi : auberge espagnole (chacun apporte quelque chose à partager)

Possibilité de demande de DIF.

Maryline Abéguilé

Formatrice Maryline

 



%d blogueurs aiment cette page :