cessoumich_2015060517530641_Gonvtapbilan

PLOUGONVELIN  6 juin 2015

Tap.Formation des intervenants

Les intervenants Tap (temps d’activités périscolaires) des écoles ont reçu une formation, de la part de Maryline Abéguilé, de l’atelier de l’Aristoloche, sur le thème de la gestion des comportements en collectivité. « Nous sommes conscients que les conditions de travail ne sont pas toujours faciles », expliquait Solène Quinquis-Simon, directrice de la maison de l’enfance. Cette année, trois réunions d’intervenants ont été l’occasion de faire le point sur les périodes écoulées, de transmettre des renseignements à tous et d’échanger sur les périodes à venir. Tous les jours, 20 intervenants et 20 salles sont mobilisés. Les locaux doivent être conformes pour la PMI (protection maternelle et infantile) et proches des écoles, ce qui contraint de plus en plus à intégrer les salles de classe qui répondent plus aux normes que certains locaux communaux.

Gratuité garantie

Depuis la rentrée, l’école privée bénéficie des Tap dans les mêmes conditions que l’école publique ; elle n’avait pas été intégrée au départ, malgré son désir. « Nous devons avoir au moins 50 % de Bafa (animateurs brevetés, NDLR) dans nos effectifs. Les activités sont renouvelées régulièrement pour éviter l’ennui et susciter des vocations. L’objectif est de faire découvrir une diversité d’animations. Il a été atteint cette année et le sera également l’an prochain. Nous garantissons la gratuité des interventions », a précisé Audrey Kuhn, adjointe aux écoles. Les dossiers d’inscription seront distribués dans les écoles avant la fin de l’année et seront à rendre à la maison de l’enfance.
© Le Télégramme – Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/finistere/plougonvelin/tap-formation-des-intervenants-06-06-2015-10655725.php?fb_action_ids=10206954581572100&fb_action_types=og.recommends

Publicités