Le Conquet – 12 Avril
  • Marilyne Abéguilé a lancé la formation des élèves qui se sont portés volontaires pour devenir médiateur au sein du collège et mener des missions de conciliation lors de conflits entre les élèves.
    Marilyne Abéguilé a lancé la formation des élèves qui se sont portés volontaires pour devenir médiateur au sein du collège et mener des missions de conciliation lors de conflits entre les élèves. 

Un projet concernant la notion de « mieux vivre ensemble » est inscrit dans le projet d’établissement du collège Dom Michel.

Depuis quelques années, le corps enseignant s’attache à faire vivre cette volonté d’améliorer la vie en communauté. « Il s’est donné pour objectif la formation de futurs citoyens pacifiques et responsables, des compétences qui figurent dans le socle commun d’une société »,explique Pascal Dechosal, directeur de l’établissement.

Pour ce faire, les élèves de 5e du collège ont été amenés à monter un projet pour dénoncer la violence et le harcèlement au collège sous toutes ses formes. Après avoir pris conscience des violences ordinaires en milieu scolaire, ils ont réfléchi collectivement sur des projets. Ainsi, des vidéos, des expositions, des articles sur le site du collège relatant violence et harcèlement vont prochainement voir le jour. « Les thèmes retenus dépassent même les murs du collège »,explique le directeur.

Quatorze élèves de 5e ont même émis la volonté de se former à la médiation, et suivent désormais un cursus de formation de dix heures assuré par Maryline Abéguilé, professeur-documentaliste et formatrice en communication bienveillante et gestion de conflits. « Il s’agira pour eux de devenir, par deux ou trois, l’intermédiaire entre deux élèves en conflit pour aider à trouver des solutions de conciliation », continue Pascal Dechosal.

Publicités