Violence au collège. Des élèves médiateurs

9 avril 2014
Quatorze élèves de cinquième ont décidé de suivre la formation de médiateur.

Les élèves de cinquième du collège Dom-Michel ont monté un projet pour dénoncer la violence et le harcèlement sous toutes ses formes. Après avoir pris conscience des petites violences ordinaires (moqueries, rejet, insultes), ils ont travaillé en coopération sur le projet de leur choix. D’ici quelques jours, verront le jour des vidéos, expositions et articles, sur le site Internet du collège, sur les violences et le harcèlement.

Médiation par les pairs

Certains d’entre eux se sont proposés pour suivre une formation de médiateur. Les 14 volontaires de cinquième sont formés par Maryline Abéguilé, professeur documentaliste dans le collège, mais aussi formatrice en communication bienveillante et gestion de conflits. Ces élèves suivront une dizaine d’heures de formation pour acquérir les compétences de médiateur et, à l’issue, ils passeront un brevet. Ils ont d’abord appris à se connaître et à se faire confiance avant d’appréhender le rôle du médiateur. Il s’agira de devenir l’intermédiaire entre deux élèves en conflit pour les aider à trouver des solutions et une entente. Les élèves médiateurs pourront ainsi intervenir à la demande, par groupe de deux ou trois obligatoirement et relayer les adultes dans la cour pour désamorcer des conflits mineurs entre élèves. Cette initiative est ancrée dans le projet d’établissement mené depuis quelques années sur le vivre ensemble. Il a pour objectif de former des futurs citoyens pacifiques et responsables, des compétences qui figurent dans le socle commun.

Publicités