Un livre sur les relations entre frères et soeurs, et qui plus est, préfacé par Isabelle Filliozat, je me suis dit « Chouette ! Il me le faut ! » Les livres sur ce thèmes sont rares avec la vision bienveillante des problèmes. Bien sûr il y a celui de Faber et Mazlish « Jalousies et rivalités entre frères et soeurs » ainsi que l’excellent Catherine Dumonteil-Kremer « Relations frères-soeurs : du conflit à la rencontre« .
J’allais commencer un atelier « Rivalités et Jalousies », ce nouveau livre tombait donc à point nommé …
Le premier chapitre « Pourquoi les enfants ont-ils tant de mal à s’entendre entre eux ? » présente 4 compétences sociales indispensables selon l’auteur :
– Acquérir le sentiment d’appartenance (besoin de reconnaissance)
– Poser et respecter les limites et les frontières
– Gérer les émotions
– Résoudre les problèmes sans user de la violence.
Je découvre ensuite 9 traits de tempéraments ainsi que les enjeux liés aux étapes de développement de l’enfant dans les relations de la fratrie.
L’auteur présente alors sa méthode qu’elle a baptisé STAR : Stop, Trouver des idées, Agir et Revoir. Elle a regroupé sous se terme un certain nombre de compétences parentales pour éviter ou régler les conflits et répondre aux besoins de chaque enfant. La punition n’a pas sa place, OK !
Et là ça coince ! La place de la récompense est importante pour la réussite de ce programme STAR … Dans le processus il y a souvent « récompenser le bon comportement » qui peut aller de la distribution de cartes étoiles (sorte de bons points) à se coucher 1/2 heure plus tard … La méthode m’interroge alors et me fait penser à une méthode de dressage.
A la fin du livre, dans les questions réponses, l’auteur différencie chantage et récompense. Elle écrit « Pour recevoir une récompense, il [l’enfant] doit être attentif à se tenir correctement »
Se tenir correctement, qu’est ce que ça veut dire pour un enfant ? Bien entendu on aura énoncé les règles de la famille … Mais les règles sont bien sûr transgressées pour mieux se les approprier, non ?
En conclusion, je ne recommande pas ce livre à moins d’être conscient des effets néfastes de la récompense et d’y recherche un simple complément d’informations ou d’outils sur ce sujet délicat. Les enfants ne sont pas des ânes, ils n’ont besoin ni de carotte, ni de bâtons !
Publicités